Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Activités et ProgrammesUne nouvelle stratégie de synergie pour le contrôle des maladies animales transfrontalières

Activités et Programmes Posté sur 2022-06-27 09:26:26

Une nouvelle stratégie de synergie pour le contrôle des maladies animales transfrontalières

Taille de la police - A A A +

Le Cadre mondial pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontalières (GF‑TADs), géré par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OMSA, anciennement OIE), a démontré son utilité année après année. Le besoin de coordonner les actions de contrôle des maladies animales transfrontalières devient de plus en plus urgent en raison des dangers qui menacent la santé animale : par exemple, la peste porcine africaine a fait son retour dans la région des Amériques après une longue absence et la dermatose nodulaire contagieuse se propage en Asie, tandis que l’Afrique, l’Europe et l’Asie connaissent de graves flambées d’influenza aviaire hautement pathogène.

Dans la région des Amériques, le Comité régional de pilotage du GF‑TADs travaille depuis plusieurs années à coordonner les actions d’information sur la peste porcine africaine afin d’anticiper la menace liée à cette maladie. Pour cette raison, un Groupe permanent d’experts de la peste porcine africaine a été créé en 2019 selon le modèle appliqué en Europe ; il regroupe des pays « chefs de file », des organisations régionales et des partenaires privés. Quand la peste porcine africaine a été confirmée en juillet 2021 en République Dominicaine, puis en Haïti en août 2021, les acteurs clés de la région ont aussitôt été prêts à coopérer dans le cadre d’un dispositif d’urgence bien coordonné. En outre, ils ont adopté un Cadre régional de confinement de la peste porcine africaine et de prévention de sa propagation dans la région des Amériques, qui comporte cinq volets principaux et consiste en plus de 75 actions pour aider les deux pays infectés et renforcer les connaissances et l’information dans toute la région. La rapide mobilisation de tous les acteurs autour d’un plan structuré a été la clé du succès. Ce plan prend en compte les priorités à court et moyen terme, l’implication de tous les secteurs concernés et la reconnaissance du contexte élargi dans lequel les Services vétérinaires interviennent. La collaboration entre régions étant également une composante du GF‑TADs, l’Asie et l’Europe ont fait part de leur expérience stratégique et pratique concernant la coordination de l’aide aux pays atteints par la peste porcine africaine. Cet exemple illustre l’importance de prendre en compte les différents objectifs et les différentes particularités d’un dispositif de coordination tel que le GF‑TADs.

gftads-strategyEn se basant sur les conclusions de la troisième évaluation externe [1] et de l’expérience relayée par les cinq régions, le Comité de gestion du GF‑TADs a adopté la Stratégie du GF‑TADs pour 2021-2025 [2] et l’a présentée, lors de la 12e réunion du Comité mondial de pilotage (tenue, en mode virtuel, les 2 novembre et 2 décembre 2021), à plus de 100 participants qui ont bien accueilli ses trois objectifs, à savoir : établir des stratégies de niveau régional et sous-régional pour les maladies animales transfrontalières prioritaires, développer les compétences liées à la prévention et au contrôle des maladies animales transfrontalières, et améliorer, grâce à des partenariats pluridisciplinaires, la durabilité des stratégies pour les maladies prioritaires.

Même si les contraintes liées au COVID‑19 perdurent, l’année 2022 a commencé avec l’espoir, partagé par tous les partenaires du GF‑TADs, d’une coordination plus intense en matière de contrôle des maladies animales transfrontalières, toujours dans le but de préserver la sécurité alimentaire, le développement durable de l’élevage et les moyens de subsistance de millions d’éleveurs à travers le monde.

Références

  1. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) & Organisation mondiale de la santé animale (OMSA) (2018). – Joint FAO–OIE Evaluation of the Global Framework for Transboundary Animal Diseases (GF‑TADs). Project evaluation series.
  2. Organisation mondiale de la santé animale (OMSA) & Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) (2021). – GF-TADs Strategy for 2021–2025. Enhancing control of transboundary animal diseases for global health. https://doi.org/10.20506/GFTADS.3269.

Informations relatives à l'article

  • Nouvelles du Réseau OMSA/FAO de Laboratoires de référence pour la fièvre aphteuse

    Activités et Programmes

  • Lignes directrices pour le contrôle et la prévention de la peste des petits ruminants (PPR) dans les populations de faune sauvage

    Activités et Programmes

    Programme mondial d’éradication de la PPR
  • Affronter ensemble les crises mondiales : une meilleure règlementation pour de meilleurs résultats

    Activités et Programmes

    8e Réunion annuelle des Organisations internationales