Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Actes officiels :
Numéro en cours : #2022-1

Mise à jour du 01/11/2021 au 01/03/2022

Le gouvernement de chaque Membre désigne un représentant auprès de l’OMSA (fondée en tant qu’OIE), appelé Délégué, dont la responsabilité est de participer au processus d’élaboration des normes internationales de l’OMSA, ainsi que d'informer l’Organisation de la situation zoosanitaire de son pays. Découvrez les nouveaux Délégués sur cette page. Accédez à la liste complète des Délégués auprès de l’OMSA ici.

  • 1er mars 2022 Danemark Dre Charlotte Vilstrup

    Chief Veterinary Officer, Danish Veterinary and Food Administration, Ministry of Food, Agriculture and Fisheries
  • 22 février 2022 Roumanie Dr László Csutak-Nagy

    Vicepresident, Under State Secretary, National Sanitary Veterinary and Food Safety Authority
  • 16 février 2022 Kazakhstan Dr Samat Tyulegenov

    Head of Department of Planning Veterinary Measures and Monitoring of Public Services, Committee of Veterinary Control and Supervision, Ministry of Agriculture
  • 16 février 2022 Mongolie Dr Batchuluun Damdinjaw

    Acting Director General and Chief Veterinary Officer
  • 3 février 2022 Bulgarie Pr. Dr Hristo Daskalov

    Executive Director of the Bulgarian Food Safety Agency and Chief Veterinary Officer of Bulgaria
  • 1er février 2022 Sainte-Lucie Dre Sharmine Melville-Edwin

    Chief Veterinary Officer, Veterinary and Livestock Services Division, National Agricultural Diagnostic Facility, Ministry of Agriculture, Fisheries, Food Security and Rural Development
  • 24 janvier 2022 Bolivie Dr Robin Cuellar Roca

    Jefe Nacional de Sanidad Animal, Servicio Nacional de Sanidad Agropecuaria e Inocuidad Alimentaria (SENASAG)
  • 4 janvier 2022 Botswana Dr Letlhogile Oarabile

    Acting Director of Veterinary Services, Ministry of Agricultural Development and Food Security
  • 20 décembre 2021 ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE Dre Rosemary Sifford

    Deputy Administrator, Veterinary Services, Animal and Plant Health Inspection Service, United States Department of Agriculture (USDA–APHIS–VS)
  • 11 décembre 2021 Iran Dr Seyed Mohammad Aghamiri

    Head of Iran Veterinary Organization (IVO), Ministry of Agriculture-Jahad
  • 8 décembre 2021 Pakistan Dr Muhammad Akram

    Animal Husbandry Commissioner, Ministry of National Food Security & Research, Shaheed-e-Millat Secretariat
  • 15 novembre 2021 Madagascar Dr Vincent Michel Rakotoharinome

    Directeur des Services vétérinaires, Ministère de l’agriculture et de l’élevage
  • 1er novembre 2021 Bangladesh Dr Monjur Mohammad Shahjada

    Director General, Department of Livestock Services (DLS), Ministry of Fisheries and Livestock
  • 10 septembre 2021 CORÉE (RÉP. POP. DÉM. DE) Dr Un Sil Ri

    Director of Anti Epidemic Department, Chief of Veterinary Services, Veterinary and Anti-Epizootic Department, Ministry of Agriculture

Depuis sa création en 1924, l’OMSA (fondée en tant qu’OIE) s’est renforcée et a rassemblé plus de Membres. La liste complète de nos Membres peut être consultée ici.

Le réseau mondial des centres de référence de l’OMSA (fondée en tant qu’OIE) est au cœur de notre expertise scientifique. Un centre de référence de l’OMSA peut être désigné en tant que Laboratoire de référence ou Centre collaborateur. Découvrez sur cette page les centres de référence de l’OMSA désignés en mai. Accédez ici à la liste complète de nos Laboratoires de référence et Centres collaborateurs.

  • Nouveaux Laboratoires de référence de l’OIE

    Brucellose (Brucella abortus, B. melitensis)

    Dr Mahmoud Hamdy
    Department of Brucellosis Research
    Animal Health Research Institute
    Agricultural Research Center
    Ministry of Agriculture and Land Reclamation
    7 Nadi El-Said Street
    P.O. Box 12618
    Dokki, Giza
    ÉGYPTE
    Tél. : +20 1 222 28 14 76
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE se consacre à la surveillance, au diagnostic et à la recherche sur la brucellose (Brucella abortus et B. melitensis), ainsi qu’aux programmes de contrôle de cette maladie. Il est en capacité de réaliser différents tests sérologiques standard, ainsi que des tests PCR et des analyses bactériologiques pour l’identification de l’espèce et du biovar de Brucella. Les tests de diagnostic sont réalisés dans un cadre conforme au système d’assurance qualité certifié ISO/IEC 9001:2015 et accrédité ISO/IEC 17025:2017. Le laboratoire fournit des réactifs de référence et propose des consultations ainsi que des formations via un centre de formation et de consultation agréé. Il dispose des capacités nécessaires pour conduire des études in vivo sur la brucellose dans une animalerie avec un niveau 3 de sécurité biologique.

    Diarrhée virale bovine

    Dre Kerstin Wernike
    Institute of Diagnostic Virology
    Friedrich-Loeffler-Institut
    Federal Research Institute for Animal Health
    Südufer 10
    17493 Greifswald – Insel Riems
    ALLEMAGNE
    Tél. : +49 38351 7 1212
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE est axé sur le diagnostic et la recherche sur le virus de la diarrhée virale bovine et d’autres pestivirus des ruminants. Il est en capacité d’établir des diagnostics par détection du génome, sous-typage, séquençage, détection de l’antigène, isolement du virus ou encore sérologie. Par ailleurs, il organise des essais d’aptitude inter-laboratoires. Il a acquis une riche expérience dans l’éradication de la diarrhée virale bovine et la vérification de l’absence de la maladie. Il propose également des consultations techniques sur la prévention et le contrôle de la diarrhée virale bovine.

    Grippe équine

    Dr Manabu Nemoto
    Equine Research Institute
    Japan Racing Association
    1400-4 Shiba, Shimotsuke, Tochigi 3290412
    JAPON
    Tél. : +81 285 44 0090
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE est axé sur le diagnostic, les consultations et la recherche à des fins de prévention et de contrôle de la grippe équine. L’Institut de recherche équine (Equine Research Institute) dépend de l’Association hippique du Japon (Japan Racing Association), qui est l’autorité responsable des courses hippiques au Japon. Le laboratoire fournit au Groupe d’experts de l’OIE pour la surveillance et la composition des vaccins contre la grippe équine des informations sur l’analyse antigénique utilisant des antisérums équins. Le laboratoire peut fournir des antisérums équins contre le virus de la grippe équine H3N8 afin d’effectuer des tests sérologiques, ainsi que des témoins positifs pour la PCR couplée à une transcription inverse.

    Influenza aviaire

    Dr Abdelsatar Arafa
    Reference Laboratory for Veterinary Quality Control on Poultry Production
    Animal Health Research Institute
    Agricultural Research Center
    Ministry of Agriculture and Land Reclamation
    7 Nadi El-Said Street
    P.O. Box 12618
    Dokki, Giza
    ÉGYPTE
    Tél. : +20 2 33 37 09 58 / +20 2 33 37 09 57 / +20 2 33 38 01 21
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE est en capacité de réaliser des tests de diagnostic de l’influenza aviaire à partir des échantillons qui lui sont adressés. Il propose des formations en la matière aux Membres de l’OIE qui en feront la demande. Il peut également proposer aux Membres de l’OIE des consultations scientifiques et techniques concernant le diagnostic de l’influenza aviaire et les examens de laboratoire. Enfin, il fournira aux Membres de l’OIE des produits de diagnostic pour la détection et le sérotypage du virus.

    Métrite contagieuse équine

    Dre Sandrine Petry
    ANSES – Laboratoire de santé animale, site de Normandie
    Unité de physiopathologie et d’épidémiologie des maladies équines
    Goustranville
    14430 Dozulé
    FRANCE
    Tél. : +33 2 31 79 22 76
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE, également Laboratoire de référence de l’Union européenne pour les maladies équines (autres que la peste équine) dont la métrite contagieuse équine, possède toute l’expertise et les moyens de laboratoire nécessaires en matière de diagnostic et de recherche sur la métrite contagieuse équine. Les tests diagnostiques qui y sont menés sont basés sur des méthodes de bactériologie, d’immunofluorescence et de PCR en temps réel – méthodes accréditées ISO/IEC 17025:2017. Ce laboratoire fournit du sérum anti-Taylorella equigenitalis pour le test d’agglutination sur lame ainsi que des souches identifiées du genre Taylorella. Il est également en capacité d’organiser des essais inter-laboratoires et de proposer une assistance scientifique et technique ainsi que des formations au diagnostic de la métrite contagieuse équine.

    Peste porcine africaine

    Dr Zhiliang Wang
    National Surveillance and Research Center for Exotic Animal Diseases
    China Animal Health and Epidemiology Center (CAHEC)
    369 Nanjing Road
    Qingdao 266032
    RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE
    Tél. : +86 532 85 63 91 66
    E-mail : [email protected]

    Ce nouveau Laboratoire de référence de l’OIE utilise toutes sortes d’outils pour le diagnostic, la surveillance et les travaux de recherche sur la peste porcine africaine, notamment les tests PCR, le génotypage, le séquençage génomique, l’isolement viral et les épreuves d’immuno-absorption enzymatiques (méthode ELISA), dans un cadre d’assurance qualité accrédité ISO/IEC 17025:2005. Ce laboratoire a conçu ou actualisé les normes nationales de diagnostic ainsi que le plan national de prévention et de contrôle de la peste porcine africaine. Il est en capacité de dispenser des formations sur le diagnostic de la peste porcine africaine, sa surveillance et la conduite d’enquêtes sur le terrain. Il peut également aider les Membres de l’OIE à renforcer leurs compétences en la matière. Enfin, il possède des animaleries avec un niveau 3 de sécurité biologique, qui peuvent être utilisées pour conduire des études in vivo ou développer des vaccins.

  • Nouveaux Centres collaborateurs de l’OIE

    Économie de la santé animale

    Centre of Excellence for Sustainable Food Systems
    Global Burden of Animal Diseases (GBADs) Programme
    Institute of Infection, Veterinary and Ecological Sciences
    University of Liverpool
    ROYAUME-UNI
    Tél. : +44 151 794 61 13
    E-mail : [email protected]
    Site web-1 : www.liverpool.ac.uk/centre-for-sustainable-food-systems/
    Site web -2 : www.liverpool.ac.uk/infection-veterinary-and-ecological-sciences/

    Ce Centre collaborateur multinational de l’OIE comprend la participation des institutions suivantes :

    Norwegian Veterinary Institute
    P.O. Box 750 Sentrum
    0106 Oslo
    NORVÈGE
    Tél. : +47 91 61 85 87
    E-mail : [email protected]
    Site web : www.vetinst.no

    Department of Population Health Sciences
    Utrecht University
    PAYS-BAS
    Tél. : +31 30 253 10 91
    E-mail : [email protected]
    Site web : www.uu.nl/en/organisation/faculty-of-veterinary-medicine/about-the-faculty/department-population-health-sciences/

    Le Centre collaborateur de l’OIE pour l’économie de la santé animale portera son attention sur le recours systématique à des études économiques en matière de santé animale, et sur la formation à l’utilisation des méthodes d’analyse économique, en vue d’obtenir des résultats qui concordent avec le programme « Global Burden of Animal Diseases » (GBADs), qui est une plateforme analytique du poids des maladies animales dans le monde. Le Centre collaborateur se concentrera donc sur les trois points suivants :
    – L’amélioration des méthodes permettant d’estimer le poids des maladies et autres problèmes de santé animale, y compris les informations indiquant leur lieu d’apparition, les individus touchés, ainsi que les causes et les facteurs de risque.
    – L’amélioration de l’accès aux informations sur le poids des maladies et autres problèmes de santé animale, et l’harmonisation de ces données grâce au développement d’un moteur de connaissances conjoint dans le cloud.
    – L’amélioration des capacités à interpréter et utiliser les informations sur le poids des maladies et de la santé animales.

    Ces objectifs seront atteints grâce à une équipe pluridisciplinaire composée d’économistes, d’épidémiologistes, de vétérinaires praticiens, d’informaticiens et de formateurs. En outre, l’équipe accueillera des chercheurs en début de carrière et offrira également des possibilités de doctorat afin d’accroître l’expertise en matière d’économie de la santé animale.

    Bonnes pratiques de gestion apicole et mesures de biosécurité en apiculture

    Istituto Zooprofilattico Sperimentale del Lazio e della Toscana
    Via Appia Nuova 1411
    00178 Roma
    ITALIE
    Tél. : +39 06 79 09 91
    E-mail-1 : [email protected]
    E-mail-2 : [email protected]
    Site web : www.izslt.it/apicoltura/

    L’Istituto Zooprofilattico Sperimentale del Lazio e della Toscana (IZSLT) fait partie d’un réseau de dix instituts publics italiens qui, sous la tutelle du Ministère italien de la santé, sont chargés de réaliser des analyses de laboratoire, des travaux de recherche, des activités de surveillance épidémiologique et des activités de coopération internationale dans les domaines de la santé animale, de la santé publique, de la sécurité sanitaire des aliments, et de la santé et de la production des animaux de rente.

    Ce nouveau Centre collaborateur de l’OIE apporte son soutien aux Membres de l’OIE dans le cadre de diverses activités portant sur l’application des bonnes pratiques de gestion apicole et des mesures de biosécurité dans l’apiculture. Ce Centre cherche à augmenter la qualité de la production apicole en encourageant un usage adapté et prudent des produits pharmaceutiques dans l’apiculture, conformément au Sixième Plan stratégique de l’OIE.

    Le domaine d’action de ce Centre collaborateur de l’OIE(1) relève essentiellement de la gestion de la santé animale, et concerne plus particulièrement :
    – les maladies des abeilles
    – les bonnes pratiques en apiculture
    – les mesures de biosécurité en apiculture
    – la détection précoce des maladies des abeilles
    – le suivi de la santé des abeilles
    – l’innovation dans la prévention et le contrôle des maladies des abeilles afin d’étudier des approches durables
    – la coordination des activités expérimentales et des essais sur le terrain dans différents pays, afin de faire le suivi des innovations
    – le diagnostic des maladies des abeilles sur le terrain
    – l’usage approprié des agents antimicrobiens en apiculture et la résistance aux agents antimicrobiens.

    Le Centre se penche aussi sur des aspects en lien avec les maladies apiaires qui sont susceptibles d’avoir des conséquences chez l’humain :
    – le botulisme infantile
    – les allergies et les intoxications provoquées par des alcaloïdes issus de plantes (pollen)
    – l’aspergillose
    – les résidus présents dans les produits de la ruche
    – l’épidémiologie, le suivi et la surveillance des maladies des abeilles mellifères
    – l’appréciation des risques.

    ________________________________________

    (1) Liste des domaines de spécialisation et spécialités particulières pour les Centres collaborateurs de l’OIE