Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama DossierContribution du réseau OFFLU au processus de l’OMS pour la sélection des virus utilisés dans les vaccins contre la grippe

Dossier Posté sur 2022-03-16 18:07:33

Contribution du réseau OFFLU au processus de l’OMS pour la sélection des virus utilisés dans les vaccins contre la grippe

Auteurs

G. Pavade, Service scientifique, Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Taille de la police - A A A +

logo offlu

L’OFFLU est le réseau mondial d’expertise de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur les influenzas ou grippes animales. Ses travaux visent à réduire les conséquences négatives des influenzas aviaire, porcine et équine en incitant les experts de la santé animale et de la santé humaine à coopérer efficacement.

L’une des principales missions de l’OFFLU est de collaborer avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les problématiques à l’interface entre l’homme et l’animal, notamment la capacité à produire rapidement des vaccins destinés aux humains en cas de pandémie de grippe.

La menace d’une pandémie de grippe est toujours présente

Les relevés de ces quarante dernières années ont mis en évidence une transmission sporadique des virus grippaux de l’animal à l’homme. Ces épisodes zoonotiques sporadiques nous rappellent que la menace d’une pandémie de grippe est toujours présente.

Depuis sa création, le Système mondial de surveillance de la grippe et de riposte (‎‎‎GISRS) de l’OMS est le mécanisme mondial de surveillance, de prévention et de riposte contre les grippes saisonnières, pandémiques ou zoonotiques. Le GISRS recommande les souches à utiliser dans les vaccins antigrippe destinés aux humains. L’évolution permanente des virus grippaux, en particulier ceux qui sont en circulation et qui infectent les humains, exige une analyse régulière des virus et l’actualisation des vaccins en conséquence afin de préserver leur efficacité.

Deux fois par an, l’OMS organise une réunion de consultation d’experts pour analyser les données relatives à la surveillance des virus de la grippe et recommander les souches virales à utiliser dans les vaccins antigrippe de la saison suivante. Ces recommandations sont utilisées par les agences nationales de réglementation des vaccins et les laboratoires pharmaceutiques pour concevoir, produire et autoriser la mise sur le marché des vaccins contre la grippe [1]. Depuis janvier 2011, la contribution qu’apporte l’OFFLU à ces réunions semestrielles en termes de données sur les grippes zoonotiques a été formalisée au sein des organisations de la Tripartite. Dans le cadre de cette collaboration, l’OFFLU présente, à chacune des réunions, le bilan des données épidémiologiques, virologiques et antigéniques des six mois précédents concernant la circulation des virus des grippes zoonotiques, y compris les données sur la grippe aviaire de type H5, H7 et H9 et sur la grippe porcine de type H1 et H3 collectées auprès des centres de référence OIE/FAO et des laboratoires nationaux de santé animale dans des pays qui représentent l’Asie, l’Afrique, l’Océanie, l’Europe et les Amériques. Cette contribution permet à l’OMS, dans une optique prépandémique, de tirer profit d’informations décisives émanant du secteur de la santé animale afin de déterminer et de mettre à jour les données sur les virus vaccinaux candidats pour les vaccins humains contre les virus zoonotiques préoccupants [2].

Cet effort conjoint du secteur de la santé animale et du secteur de la santé humaine, qui s’inscrit dans le concept « Une seule santé », permet d’agréger les données disponibles pour l’analyse et contribue au processus de sélection des virus les plus récents pour la fabrication des vaccins.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’OFFLU (en anglais)
http://dx.doi.org/10.20506/bull.2020.2.3152
Portail de l’OIE sur la coopération interinstitutionnelle pour la gestion de l’urgence

Références

  1. Organisation mondiale de la santé (OMS) (2020). – Antigenic and genetic characteristics of zoonotic influenza viruses and candidate vaccine viruses developed for potential use in human vaccines (consulté le 29 septembre 2020) .
  2. OFFLU (2020). – Summary reports of OFFLU contribution to WHO VCM (consulté le 30 septembre 2020).

Informations relatives à l'article

  • Les compétences des Services vétérinaires dans le domaine des échanges internationaux : état des lieux et formations adaptées

  • Mise en œuvre des normes de l’OIE sur la fièvre aphteuse dans les Amériques

    L’analyse des données : un moyen de visualiser la mise en œuvre des normes de l’OIE
  • Un nouvel éclairage sur la durabilité des laboratoires

    Liens avec le processus PVS et l’Observatoire de l’OIE