Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama PerspectivesLe réseau scientifique de l’OMSA pour la santé des animaux aquatiques

Perspectives Posté sur 2023-12-12 12:30:59

Le réseau scientifique de l’OMSA pour la santé des animaux aquatiques

Taille de la police - A A A +

Aujourd’hui, les animaux aquatiques représentent la principale source de protéines pour des milliards de personnes dans le monde, et la demande ne devrait faire qu’augmenter. Pour répondre à cela, la production d’animaux aquatiques devra doubler d’ici à 2050, principalement grâce à l’aquaculture. Les maladies des animaux aquatiques menacent cependant la croissance durable de la production de ces animaux et par conséquent, notre approvisionnement alimentaire. Face à cette menace, des actions coordonnées entre l’Organisation mondiale de la santé animale (OMSA) et ses Membres sont nécessaires, en collaboration avec d’autres parties prenantes, afin de protéger et d’améliorer la santé et le bien-être des animaux aquatiques à travers le monde. 

L’une des activités identifiées dans la Stratégie de l’OMSA pour la santé des animaux aquatiques est d’étendre, de renforcer, de soutenir et d’utiliser de manière optimale les réseaux scientifiques OMSA de Laboratoires de référence et de Centres collaborateurs pour la santé des animaux aquatiques. Ces réseaux d’experts représentent des ressources fondamentales garantissant un fondement scientifique solide pour l’élaboration et la révision des normes internationales OMSA. Ils apportent également un soutien aux Membres OMSA dans la prévention, la détection précoce et le contrôle des maladies des animaux aquatiques.  

Il existe à ce jour un peu moins de 40 Centres de référence et seulement quatre Centres collaborateurs pour les maladies des animaux aquatiques dans le monde. Ces centres ne sont pas répartis de manière équilibrée entre les régions, et ils ne sont pas à même de proposer de l’aide pour toutes les maladies aquatiques listées par l’OMSA.  

Selon les projections, il faut s’attendre à un nombre croissant de maladies émergentes au niveau mondial, ce qui nécessitera une approche scientifique rigoureuse pour leur identification, prévention et contrôle afin d’éviter une propagation transfrontalière. L’utilisation d’études comparatives inter-laboratoires ayant fait l’objet d’une assurance qualité, ainsi qu’un recours accru au réseau OMSA de Centres de référence et à la collaboration entre les laboratoires des pays Membres seront cruciaux.  

L’OMSA établira un réseau dédié à la santé des animaux aquatiques qui aura pour but d’encourager la collaboration et les synergies entre les Centres de référence OMSA, ainsi que d’étendre le réseau à des laboratoires et instituts aquatiques nationaux pour fournir un meilleur soutien aux Membres.  

Le réseau scientifique pour les animaux aquatiques se donne les objectifs suivants :  

  • partager des connaissances et des bonnes pratiques ;
  • améliorer l’assurance qualité parmi les laboratoires aquatiques par le biais de leur conformité aux normes OMSA ; 
  • mettre en lumière les besoins en termes de surveillance de la santé des animaux aquatiques et de recherche, encourager leur développement et coordination ; 
  • créer des opportunités favorisant des discussions autour de découvertes scientifiques pertinentes au regard des activités de contrôle des maladies des animaux aquatiques ; 
  • améliorer l’utilisation du programme de jumelage des Laboratoires OMSA.  Un expert des Centres de référence sera en charge de la coordination globale du réseau scientifique pour la santé des animaux aquatiques, avec le soutien et l’assistance du siège de l’OMSA.  

Un expert des Centres de référence sera en charge de la coordination globale du réseau scientifique pour la santé des animaux aquatiques, avec le soutien et l’assistance du siège de l’OMSA.  

 

https://doi.org/10.20506/bull.2023.2.3410
Print Friendly, PDF & Email

Informations relatives à l'article

  • Plan de travail sur l’antibiorésistance dans l’aquaculture

  • De nouvelles initiatives pour proposer des modules d’e-learning sur la santé des animaux aquatiques

  • Répondre aux situations d’urgence sanitaire chez les animaux aquatiques