Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama PerspectivesLe renforcement des capacités dans le domaine du bien-être animal

Perspectives Posté sur 2023-02-27 15:05:12

Le renforcement des capacités dans le domaine du bien-être animal

Le bien-être animal, l’un des piliers du cadre de formation par compétences de l’Organisation mondiale de la santé animale

Auteurs

Nadège Leboucq (1)* & Leopoldo Stuardo (2)

(1) Service du Renforcement des capacités, Organisation mondiale de la santé animale (OMSA).
(2) Service des Normes, Organisation mondiale de la santé animale (OMSA).

* Contact auteurs : N. Leboucq.

Taille de la police - A A A +

L’un des packs de compétences du Cadre de formation de l’OMSA sera entièrement consacré au bien-être animal. Il aura pour but de renforcer les capacités des Membres à mettre en œuvre les recommandations du Titre 7 du Code sanitaire pour les animaux terrestres et du Code sanitaire pour les animaux aquatiques.
En 2017, l’Organisation mondiale de la santé animale (OMSA, fondée en tant qu’OIE) a adopté sa Stratégie mondiale en faveur du bien-être animal (Fig. 1 [A]). L’un des piliers de la Stratégie consiste à renforcer les capacités des Services vétérinaires dans ce domaine.
chart
Fig. 1. Activités OMSA de renforcement des capacités pour améliorer la mise en œuvre des normes de bien-être animal

Le premier programme de travail élaboré pour concrétiser ce projet (2022-2023) vise à définir et prioriser des activités spécifiques de renforcement des capacités qui seront mises en œuvre au niveau des régions en mobilisant les instruments régionaux (stratégie régionale pour le bien-être animal et programme de travail associé et, dans le cas de l’Europe, plateforme régionale pour le bien-être animal (Fig. 1 [A])). Les Centres collaborateurs de l’OMSA pour le bien-être animal (Fig. 1 [A]), qui forment depuis peu un réseau mondial, seront associés activement à ces activités afin d’apporter le meilleur soutien possible aux Membres de l’OMSA et de promouvoir la diffusion des concepts relatifs au bien-être animal, en plus de contribuer à la mise en œuvre des normes de l’OMSA dans chaque pays.

Stratégie mondiale de bien-être animalLe Cadre de formation par compétences sur le bien-être animal est actuellement en préparation (Fig. 1 [C]), avec l’élaboration d’un document de cadrage destiné à fournir des orientations pour la conception des futurs modules d’e-learning sur ce sujet. Plusieurs e-modules sont déjà en chantier, couvrant la prise en compte du bien-être animal dans des contextes aussi divers que la mise à mort des reptiles, les systèmes de production porcine et le transport international d’animaux. D’autres e-modules et ressources émanant de partenaires reconnus (Fig. 1 [D]) seront mis à jour et également utilisés, parallèlement aux cours dispensés sous forme présentielle.

Des programmes sur mesure seront mis au point pour ces cours, sur la base des résultats des évaluations PVS menées dans les pays (par exemple au regard de la compétence critique II.13 relative au bien-être animal) et de l’Outil d’auto-évaluation et de suivi des population de chiens errants (Fig. 1 [B]) élaboré par l’OMSA pour mesurer le niveau de conformité des Services vétérinaires avec le chapitre 7.7 du Code sanitaire pour les animaux terrestres sur la gestion des populations canines. Les cours couvriront les trois niveaux d’expertise (depuis les compétences dites « au premier jour » jusqu’au niveau expert), afin d’améliorer progressivement les capacités des Services vétérinaires en matière de bien-être animal. Les points focaux pour le bien-être animal bénéficieront de formations spécifiques deux fois par an, conçues pour encourager une participation plus active des Membres au processus d’élaboration des normes (Fig. 1 [E][F]). Ces activités bénéficieront des contributions d’autres initiatives de l’OMSA, dont l’Observatoire, le Processus PVS et la Plateforme pour la formation des Services vétérinaires.

donkeys
Fig. 2. Séminaire des points focaux nationaux pour le bien-être animal, Lesotho, 2018. Activité de terrain menée conjointement avec la Coalition internationale sur les équidés de travail (ICWE) © Organisation mondiale de la santé animale / L. Stuardo

bus
Fig. 3. Séminaire des points focaux nationaux pour le bien-être animal, Pays-Bas, 2019. Visite d’une zone de repos pour animaux en transit. © Organisation mondiale de la santé animale / L. Stuardo
https://doi.org/10.20506/bull.2023.1.3383
Print Friendly, PDF & Email

Informations relatives à l'article

  • Plan de travail sur l’antibiorésistance dans l’aquaculture

  • De nouvelles initiatives pour proposer des modules d’e-learning sur la santé des animaux aquatiques

  • Le réseau scientifique de l’OMSA pour la santé des animaux aquatiques